Espace revue de presse

Marché du bois : récolte stable malgré la pression sur les prix

La Suisse a produit 5,1 millions de m3 de bois l'an dernier, soit presque autant qu'en 2010. Franc fort oblige, l'économie forestière a dû concéder des baisses de prix.

Le marché du bois est confronté à des tendances contradictoires, ainsi, si les quantités récoltées ont baissé dans treize cantons (qui représentent 54% de la récolte), elles ont progressé dans treize autres, selon la statistique forestière. L'industrie de transformation de bois a pu s'assurer des carnets de commande bien remplis dans les régiosn possédant un secteur de la construction en bonne santé et à un intérêt grandissant pour le bois comme matériau écologique. Mais les fluctuations du taux de change ont pesé globalement sur les marges et les revenus. En conséquence, l'économie forestière a dû concéder des baisses de prix pour écouler ses produits à l'étranger mais aussi sur le marché intérieur. A noter que sans contributions publiques, il faudrait renoncer à l'entretien des forêts de montagne et protectrices. En 2011, le coup de pouce a dans l'ensemble progressé de 9%. Mais l'alourdissement du déficit de la récolte et la hausse des coûts ont eu pour effet que les propriétaires ont dû payer une partie supplémentaire de leur poche pour la gestion d'un hectare.

2222articles
aller au panier