Espace revue de presse

Souveraineté alimentaire et bétail à cornes

Le Conseil fédéral transmet deux initiatives au Parlement.

(ATS/AGIR) - Le Conseil fédéral a transmis aujourd’hui au Parlement son message sur deux initiatives populaires, recommandant deux "non" sans contre-projet. La première concerne le texte du syndicat paysan Uniterre "Pour la souveraineté alimentaire. L'agriculture nous concerne toutes et tous" qui veut renforcer le rôle des petits paysans dans l'approvisionnement en denrées alimentaires en Suisse, notamment à travers la commercialisation directe. Les agriculteurs devraient produire de manière écologique et pouvoir commercialiser eux-mêmes les semences. Les OGM seraient définitivement interdits et les subventions à l'exportation de produits supprimées. Le texte veut encore proscrire l'importation des produits étrangers non conformes aux normes sociales et environnementales suisses. Le gouvernement estime pour sa part que l'initiative remettrait en question les réformes agricoles. Selon lui, la plupart des demandes sont déjà appliquées, comme le développement durable dans l'agriculture. Par ailleurs, il explique que la mise en place de barrières douanières est contraire aux accords de libre-échange internationaux signés par la Suisse, ce qui creuserait l'écart entre les prix en Suisse et ceux pratiqués à l'étranger, et affaiblirait la compétitivité du secteur agroalimentaire en Suisse. Le Conseil fédéral ne veut pas non plus de l’initiative intitulée "Pour la dignité des animaux de rente agricoles". Le texte lancé par l’agriculteur grison Armin Capaul propose de subventionner les vaches et les chèvres à cornes. Alors que l'idée d'une telle subvention n'avait pas été retenue dans la dernière politique agricole, la Confédération ne veut pas revenir en arrière car elle estime déjà soutenir une production "particulièrement respectueuses" des animaux. Le Conseil fédéral précise que c'est aux paysans de choisir s'ils veulent ou non écorner leur bétail. Enfin, il précise qu’aucune étude n'a démontré qu'une vache avec cornes est plus heureuse que si on les lui enlève.

2222articles
aller au panier