Espace revue de presse

Céréales fourragères : aucune augmentation des surfaces

Cereales

Communiqué de presse de la Fédération suisse des producteurs de céréales (FSPC)

Dans sa rétrospective 2016, Agristat, le service statistique de l’Union suisse des paysans, annonce que « pour la première fois depuis un certain temps, les céréales fourragères ont connu une nette extension de leur surface ».

A première vue, cette progression est réjouissante. Mais une analyse plus précise des chiffres reflète une situation bien différente et nettement moins positive. En effet, Agristat ne tient pas compte de la surface de blé fourrager dans ses calculs et intègre les surfaces de maïs semences aux surfaces de maïs grain, ce qui fausse l’interprétation.

En comparaison pluriannuelle, basée sur des chiffres épurés de swiss granum, voici une vision plus complète de l’évolution des surfaces de céréales fourragères en Suisse :

Tableau : voir communiqué de presse remis en attaché ci-dessous

L’augmentation constatée sur le total entre 2015 et 2016 (+ 1’871 ha) est due presque uniquement au maïs grain (+ 1’572 ha), dont les surfaces varient fortement d’une année à l’autre, en fonction des besoins en fourrage de base. En sortant le maïs grain du calcul, l’évolution des surfaces entre 2015 et 2016 est effectivement positive, mais ne représente que + 0.6 %, soit une augmentation de 300 ha !
Entre 2014 et 2016, l’évolution totale de surfaces est en augmentation de 0.17 %, soit une progression de 104 ha. Depuis l’an 2000, la situation est nettement différente, puisque les surfaces de céréales fourragères totales ont diminué de plus de 26 %, rendant ainsi la Suisse de plus en plus dépendante des importations pour l’alimentation animale.

Nous ne pouvons par conséquent pas nous réjouir du chiffre publié par Agristat et devons constater que la politique agricole 2014-2017, qui prévoyait une augmentation de 5’300 ha entre 2014 et 2017, n’a de loin pas atteint ses objectifs.

La FSPC, soutenue par l’ensemble de la filière, demande par conséquent l’introduction urgente d’une contribution spécifique aux céréales fourragères, afin de corriger cette situation préoccupante pour les producteurs, mais également pour les engraisseurs.

FSPC
Berne, le 14 février 2017

Renseignements :
Fritz Glauser, président 079 702 05 44
Pierre-Yves Perrin, directeur 079 365 42 74

Belpstrasse 26 T +41 (0)31 381 72 03 info@fspc.ch
CH-3007 Bern F +41 (0)31 381 72 04 www.fspc.ch

2222articles
aller au panier