Espace revue de presse

Bon vent à la volée 2017-2018 des Marcelines!

© AGIR - Les quinze diplômées du cours bloc. CEMEF de Marcelin, volée 2017-2018.

Cérémonie des promotions des élèves du cours bloc au CEMEF à Marcelin

Sur le site de Marcelin à Morges, vendredi en fin d’après-midi, les quinze étudiantes du cours bloc (cours des Marcelines) de la volée 2017-2018 ont reçu leur diplôme cantonal de connaissances en économie familiale des mains du directeur d’Agrilogie, Christian Pidoux. Remplie de joie et de soleil, la cérémonie était orchestrée par Anne-Marie Pavillard, directrice du CEMEF.

Sur leur 31, le sourire aux lèvres, les quinze lauréates étaient entourées de leur famille, des collaborateurs du Centre d’enseignement des métiers de l’économie familiale (CEMEF) de Marcelin, ainsi que des invités et représentants des différentes corporations pour recevoir, vendredi 9 février, leur précieux diplôme cantonal de connaissances en économie familiale. Alors qu’elles s’apprêtent à prendre leur envol, la doyenne d’Agrilogie et directrice du CEMEF, Anne-Marie Pavillard, était à leurs côtés pour les encourager et pour les accompagner dans ce moment si important de leur vie.

Les jeunes hommes sont les bienvenus au CEMEF…
Dans son message de bienvenue, Christian Pidoux s’est naturellement adressé en priorité aux princesses du jour pour les féliciter de leur réussite. Non sans humour, il les a aussi exhortées à partager désormais leurs compétences avec leurs conjoints. Le directeur d’Agrilogie leur a même suggéré d’envoyer ces derniers au CEMEF pour, qu’à leur tour, ils bénéficient de ce précieux savoir qu’est l’art de tenir son intérieur avec soin et de recevoir avec goût; un «art de vivre», a-t-il précisé.

Ne pas avoir peur de prendre des risques
De son côté, Anne-Marie Pavillard a profité de cette cérémonie pour dresser un rapide bilan des cinq mois que ses jeunes diplômées ont passés à Marcelin. «Vous avez aimé la majorité des cours dispensés et des visites effectuées avec des enseignants motivés et compétents. Lors de la conférence des notes, les enseignants ont relevé l’esprit de solidarité, la coopération existante entre les élèves, la tolérance et le respect des unes et des autres. Vous avez réalisé une belle expérience de vivre ensemble

Avec beaucoup de chaleur et d’humanité pour ses quinze protégées, la directrice du CEMEF n’a pas manqué non plus de leur adresser quelques mots plus personnels. «Dans votre bagage de Marceline, nous vous avons donné des outils et des compétences qui vous permettront de mieux vivre au quotidien. Faites-en bon usage et n’oubliez pas d’en faire fréquemment la mise à jour! Je vous encourage à ne pas avoir peur de prendre des risques.»

Etre fier de son savoir!
Anne-Marie Pavillard a ensuite cédé le micro à Elsa Etienne. Rappelant que «l’école ménagère, c’est l’école de la vie», la vice-présidente de l’Association des anciennes Marcelines a évoqué sa formation avec passion. «Je suis fière aujourd’hui de revendiquer la connaissance de l’élaboration d’un menu, de gérer une table de convives, de savoir prendre soin de mon chez-moi et même d’avoir acquis des notions de jardinage que j’applique chaque été.» Elle a invité ensuite les jeunes diplômées à rejoindre, le 10 mars prochain lors de l’assemblée générale, l’association qui, a-t-elle souligné, a pour objectif non seulement de faire perdurer les connaissances, mais aussi et surtout «les beaux moments d’amitié vécus au sein de cette école lors des rencontres intergénérationnelles». 

A l’issue de la cérémonie, et avant que tout le monde se retrouve pour faire honneur à un généreux buffet et partager le verre de l’amitié, Anne-Marie Pavillard a livré un ultime secret à ses diplômées.

«J’invite chacune à essayer ma potion quotidienne:
Pour passer une belle journée prendre chaque matin,
Une grosse poignée de motivation
Ajouter quelques gouttes d’initiative
Une pointe de tolérance
Une pincée de respect
Un soupçon de curiosité
Et un brin d’humour.»

 

AGIR

www.vd.ch/agrilogie

2222articles
aller au panier