Espace revue de presse

Aide au développement

La Suisse veut, cette année, multiplier les partenariats publics et privés, et miser sur l’innovation.

(ATS/AGIR) – Assurance contre les catastrophes, médecins des plantes ou encore modernisation des transactions bancaires pour les petits paysans: la Suisse soutient déjà plusieurs projets innovants d’aide au développement. Pour l’année 2018, elle entend multiplier les partenariats publics et privés. « Actuellement, nous avons une trentaine de partenariats dans le secteur privé. Nous entendons doubler ce nombre d’ici 2020 et nous sommes confiants que nous atteindrons ce but », a indiqué aujourd’hui Manuel Sager, directeur de la Direction du développement et de la coopération (DDC), en ouverture de la conférence annuelle de l’institution à Berne. Et d’ajouter que les objectifs de l’agenda 2030 pour le développement durable ne peuvent être atteints sans les ressources du secteur privé. L’institution tirera un bilan intermédiaire de sa stratégie 2017-2020 à la fin de l’année.

2222articles
aller au panier