Espace revue de presse

Grand Conseil vaudois – agriculture

Les élus débloquent un crédit-cadre de 20 millions pour soutenir les agriculteurs.

(ATS/AGIR) – Le Grand Conseil vaudois a accepté aujourd’hui d’allouer un nouveau crédit-cadre destiné à soutenir les paysans. D’un montant de 20 millions de francs, il doit permettre de leur verser des subventions pour différents projets sur deux ans. Les députés ont souligné la nécessité de continuer à soutenir les paysans vaudois. Yves Ravenel (UDC), lui-même paysan, a ainsi souligné que cet outil « répondait aux besoins » et qu’il vise à adapter le secteur agricole aux défis qui l’attendent. Dans le canton, la disparition d’exploitations agricoles se poursuit à un rythme annuel d’environ 3%, soit un des plus élevés de Suisse, souligne le gouvernement dans son rapport. Les améliorations foncières ont pour but d’accompagner les changements du monde agricole vaudois à trois niveaux. D’une part, diminuer les coûts de production, par exemple par le cofinancement d’entreprises individuelles. Autre axe: réconcilier agriculture productive et environnement en vue d’améliorer la compétitivité d’une agriculture vaudoise durable. Et en dernier lieu, anticiper les changements du système de production. Le conseiller d’Etat en charge du dossier Philippe Leuba a souligné que « la pertinence de cet outil n’est remise en question par personne ». Et de préciser que cet accord-cadre présente la même construction juridique que le précédent. Ce dernier contenait une enveloppe de 22 millions pour deux ans également. « Cet outil essentiel » permet de compléter d’autres soutiens fédéraux et cantonaux, a précisé le ministre. Il couvrira la période 2017-2019. L’UDC Philippe Jobin a évoqué un « soulagement » à l’idée que ces 20 millions soient « enfin » protocolés. S’il les salue, il estime que « cette enveloppe ne permettra pas de couvrir tous les projets ».

 

Evénements des organisations agricoles

2222articles
aller au panier