Espace revue de presse

Former pour prévenir le suicide en milieu agricole

© Anna Behringer/agriculture.ch

Communiqué de presse de la République et Canton du Jura

Septante personnes, agriculteur-trice-s du canton et professionnel-le-s en lien avec ces dernier-ère-s ont participé à une formation sur la prévention du suicide en milieu agricole. Mis sur pied par trois services de l’État de Neuchâtel et plusieurs partenaires des milieux de la santé et de l’agriculture, ce projet contribue à briser le tabou autour du suicide.

«Oser en parler», «ne pas rester seul», deux messages principaux avec lesquels repartent la septantaine de participant-e-s à trois demi-journées de formation sur la prévention du suicide en milieu agricole. C’est le témoignage de Monsieur Martial Robert, agriculteur à la Sagne, qui a donné l’impulsion à ce projet à Neuchâtel. Pour lui, il ne faut «surtout pas rester isolé avec sa souffrance». Les conditions de vie et de travail liées au métier d’agriculteur-trice peuvent se révéler difficiles et, dans certains cas, peser lourd sur la santé psychique.

Ouvertes aux agriculteur-trice-s du Canton de Neuchâtel, mais également à tou-te-s les professionnel-le-s en contacts avec ces dernier-ère-s, cette formation offerte sur trois mois (de février à avril) est centrée sur des jeux de rôles et permet aux participant-e-s de se mettre en situation et parfois dans la peau de l’interlocuteur qu’ils ont habituellement en face d’eux/elles. En partant du ressenti exprimé par les participant-e-s, les formateur-trice-s transmettent des messages clés sur la manière d’être à l’écoute d’une personne en souffrance et de lui apporter de l’aide.

Plusieurs services de l’État impliqués
Ce projet est le fruit d’une collaboration entre le service de la santé publique, le service de l’agriculture, le service de la consommation et des affaires vétérinaires, la Chambre neuchâteloise d’agriculture et viticulture, ainsi que le Centre neuchâtelois de psychiatrie (CNP), le Groupement romand de prévention du suicide et le Département de psychiatrie du CHUV.

La prévention du suicide fait partie des priorités du CNP et de la politique cantonale de santé mentale conduite par le Département des finances et de la santé. La sensibilité du Département du développement territorial et de l’environnement et des différents services cantonaux impliqués aura permis d’ouvrir le dialogue sur le sujet du suicide dans les milieux agricole et proches de celui-ci. Ces initiatives contribuent à briser le tabou autour du suicide, qui peut concerner chacun et chacune d’entre nous et qui cause quatre fois plus de décès chaque année que les accidents de la route.

Contacts :
Lysiane Mariani, déléguée à la promotion de la santé, service de la santé publique, tél. : 032 889 52 19
Dr Stéphane Saillant, médecin-chef de département au Centre neuchâtelois de psychiatrie, tél. : 032 755 24 11
Yann Huguelit, directeur de la Chambre neuchâteloise d’agriculture et viticulture, tél. : 032 889 36 41

Neuchâtel, le 12 avril 2018

Evénements des organisations agricoles

2222articles
aller au panier