Espace revue de presse

Les meilleurs cracheurs de noyaux de cerises s’appellent Fabienne et Gustav

Les lauréats du concours

Communiqué de presse commun de swisscofel, de Fruit-Union Suisse et de l’Association suisse des cracheurs de noyaux de cerises

Hier, le championnat suisse du cracher de noyau s'est déroulé à Lucerne. La gagnante chez les dames est Fabienne Steiner de Brunnen SZ. Sa meilleure performance a atteint 13,20 mètres. Elle est sortie victorieuse des dix candidates qui se sont qualifiées pour la finale. Le vainqueur chez les hommes est Gustav Gantenbein de Lugnorre FR. Il a atteint 16,21 mètres et s'est imposé en finale face à ses 10 adversaires.

Des invités de marque, Kerstin Cook, Miss Suisse 2010, Janosch Nietlispach, ancien champion du monde de Bachelor et Kickbox, Marion Weibel, reine des pommes de Thurgovie 2017/18 ainsi que la blogueuse Cookinesi ont montré leurs talents du cracher de noyau lors de cet événement amusant. Le chanteur et auteur-compositeur Luca Hänni a créé une atmosphère musicale dans la gare. La journée a été consacrée à la cerise suisse. 10 000 boîtes de dégustation remplies de cerises suisses sucrées ont été distribuées aux passants en gare de Lucerne.

Actuellement, les cerises suisses sont toujours disponibles dans les magasins, car la récolte bat son plein.

Photos sous :
https://www.flickr.com/photos/swissfruit/albums/72157695516349912


Pour en savoir plus :

Beatrice Rüttimann, Fruit-Union Suisse collaboratrice technique Communication/Marketing
Téléphone +41 41 728 68 30, E-Mail beatrice.ruettimann@swissfruit.ch
Matthias Zurflüh, SWISSCOFEL, responsable de domaine marché & marketing
Téléphone +41 31 380 75 72, e-mail matthias.zurflueh@swisscofel.ch
Lucien Mosimann, Association suisse des cracheurs de noyaux de cerise, président
Téléphone +41 26 677 24 22, e-mail lucien.mosimann@bluewin.ch
www.swissfruit.ch
www.facebook.com/swissfruit

La Fruit-Union Suisse (FUS) défend les intérêts du secteur fruitier. L’association nationale de défense professionnelle a pour objectif la mise en place de conditions-cadre favorables pour la production et la transformation. La FUS défend les intérêts des quelque 13 000 acteurs du secteur fruitier face aux autorités, d’autres associations de défense professionnelle et au grand public. Des prestations importantes sont les informations sectorielles, la promotion des ventes de fruits et produits de fruits indigènes, la formation initiale et continue.

2222articles
aller au panier