Espace revue de presse

Les maraîchers soutiennent une recherche forte à Agroscope

Communiqué de presse de l’Union maraîchère suisse (UMS)

La culture maraîchère fait face à d’importants défis, notamment pour la protection des cultures, et a besoin de la recherche axée sur la pratique d’Agroscope pour pouvoir continuer à produire des légumes de qualité à l’avenir. Agroscope doit prendre des mesures d’économie supplémentaires. L’utilisation efficace des moyens disponibles et une bonne collaboration, indépendamment du site, sont donc particulièrement importantes.

Lors de sa séance du 5 juillet, la conférence des présidents de l’Union maraîchère suisse (UMS) a discuté intensivement de l’avenir de la recherche en culture maraîchère à Agroscope. Dans sa présentation, Willy Kessler, responsable du centre de compétences Plantes et produits d’origine végétale, a présenté le programme de travail 2018-2021 et a informé sur la nouvelle structure d’Agroscope depuis 2017 et sur la réorganisation à venir.

L’UMS attend une recherche novatrice, axée sur la pratique et les résultats et tournée vers l’avenir de la part d’Agroscope. En outre, ses activités de recherche doivent tenir compte des besoins de l’agriculture suisse et se baser sur les principes d’une alimentation saine et équilibrée. Les discussions sur le site sont secondaires pour les maraîchers. « Afin de pouvoir maîtriser les futurs défis qui se poseront à la culture maraîchère, les moyens disponibles doivent être utilisés de sorte à assurer une recherche efficace et axée sur la pratique ainsi que la motivation et l’engagement des collaborateurs », a souligné Thomas Wyssa, maraîcher dans le Seeland et président de la commission Techniques culturales et la-bels de l’UMS. Cette dernière attend aussi de la part de la direction d’Agroscope que d’éventuelles économies au niveau des structures bénéficient à la recherche.

L’UMS a défini les axes de recherche principaux suivants pour la culture maraîchère :
1. Protéger les cultures ;
2. Soutenir une production moderne et durable de légumes de plein champ de qualité ;
3. Soutenir une production moderne et durable de légumes sous serre de qualité ;
4. Intégrer la numérisation et les nouvelles technologies ;
5. Assurer à long terme la fertilité du sol ;
6. Elaborer des bases économiques pour une production maraîchère rentable à long terme ;
7. Faire de la recherche dans le domaine de la culture maraîchère biologique.

Contact média :
Markus Waber, chef du secteur Communication/marketing/formation professionnelle de l’UMS
Tél. : 031 385 36 23, markus.waber@gemuese.ch

L’Union maraîchère suisse (UMS) est l’organisation professionnelle des maraîchers suisses. Fondée en 1932 et comptant près de 2000 membres, elle défend les intérêts de tous les producteurs de légumes frais, de légumes de garde et de légumes de transformation, indépendamment du mode de production. L’UMS s’engage fortement dans les domaines du marché, de la politique, de la formation professionnelle, de la culture, de la communication et du marketing afin de renforcer la position des légumes suisses.

www.gemuese.chwww.legume.chwww.verdura.ch

Evénements des organisations agricoles

2222articles
aller au panier