Espace revue de presse

Marché du bois : forte pression des importations

foret_mec_grue_05 04_MP.1966

Communiqué de presse de la Commission du marché du bois (CMB)

Cette fois encore, les acteurs du marché du bois cherchent à assurer un approvisionnement continu des transformateurs de bois brut à travers des prix stables. L’incertitude reste grande quant à l’évolution future de l’économie.

Dans l’ensemble, ces derniers mois, l’économie suisse s’est maintenue mieux que prévu. Ce bon résultat est dû notamment aux interventions de la Banque nationale suisse sur le marché des devises, à une consommation privée élevée et à la robustesse du marché de l’emploi. En revanche, la situation liée à la crise de la dette en Europe ne s’est pas améliorée, et l’incertitude reste grande quant à l’avenir de l’union monétaire européenne.

Les taux d’intérêt bas joints à la forte demande de logements continuent d’assurer un bon volume de commandes dans le secteur du bâtiment. En conséquence, malgré la forte pression des importations de produits semi-finis dont les prix ne cessent de baisser, l’utilisation des capacités reste satisfaisante à bonne dans les scieries suisses. La demande de grumes résineuses est pareille à celle des années précédentes.

En début d’année, beaucoup d’entreprises de transformation s’attendaient à une raréfaction de l’approvisionnement en bois brut. Depuis lors, la grande majorité ont pu étoffer leurs stocks et s’assurer un approvisionnement suffisant durant les mois d’été.

Pour les scieries suisses de feuillus, malgré la bonne conjoncture du secteur du bâtiment, les affaires ont continué de se détériorer depuis le début de l’année. Dans un grand nombre d’entre elles, la production s’est limitée aux traverses de chemin de fer, car les assortiments de plus haute valeur ne sont plus demandés ou sont remplacés par des importations. Encore la production de traverses en hêtre s’avère-t-elle, pour beaucoup, de moins en moins rentable. La Commission recommande de n’abattre du hêtre que si l’écoulement en est assuré.

Les deux parties s’accordent pour laisser inchangées leurs recommandations de prix. Une nouvelle évaluation aura lieu le 6 septembre 2012.

2222articles
aller au panier