Bilan de la récolte 2012 de blé, d’orge et de colza

Communiqué de presse de swiss granum

08.08.2012

A l’exception de quelques parcelles, les moissons de colza et de blé sont maintenant terminées. La récolte 2012 est actuellement estimée à environ 382’000 tonnes de blé propre à la panification, 98'000 tonnes de blé fourrager, 185'000 tonnes d’orge et 64'000 tonnes de colza. Les rendements de blé et de colza sont cette année inférieurs d’environ 15% à ceux de la récolte 2011.

La présente appréciation repose sur les quantités réceptionnées auprès d’un échantillon de 33 centres collecteurs, représentant ensemble environ 30% du marché suisse pour l’orge et 50% pour le blé et le colza. La production totale suisse a finalement été déterminée par calculs d’extrapolation, en se basant sur les quantités de la production indigène 2011. Il ne s’agit toutefois que d’une estimation provisoire et il faut attendre les quantités définitives (y compris les livraisons tardives) et un recensement plus complet avant de tirer des conclusions définitives.

Blé panifiable
La production indigène est actuellement estimée à 382’000 tonnes de blé propre à la panification, soit une baisse d’environ 15% par rapport à la récolte 2011 qui pour rappel, était exceptionnelle tant au niveau quantitatif que qualitatif. Dans certaines régions de plaine, le recul avoisine même 25 à 35% ! Cette forte baisse s’explique par de faibles rendements. Suite aux précipitations de ce printemps et à la forte pression des maladies, la différence de rendement entre les modes Extenso et PER est cette année bien marquée. Les rendements moyens se situent entre 40 et 60 dt/ha en mode Extenso et entre 60 et 80 dt/ha en mode PER. Les basses températures du mois de février et lors de la floraison ont également eu des répercussions plus au moins importantes sur les rendements, notamment avec la présence de nombreux petits grains.

La qualité peut être qualifié de satisfaisante avec dans la majorité des cas, des poids à l’hectolitre compris entre 77 et 80 kg/hl. Toutefois, de nombreux lots de blé en mode Extenso se situe aux alentours de 75 kg/hl. Plusieurs déclassements ont dû être entrepris suite à des poids à l’hectolitre trop faibles. Les temps de chute sont bons, compris entre 300 et 400 secondes dans la plupart des cas. A l’exception de quelques parcelles touchées par la grêle, les cas de germination sur pieds sont rares cette année.

Les blés réceptionnés sont généralement secs, avec des taux d’humidité compris entre 12 et 14%. Les blés nécessitant un séchage sont cette année moins fréquents que l’année dernière. Il s’agissait principalement des premières parcelles récoltées. A l’inverse, certains lots livrés présentaient des taux d’humidité très bas, inférieurs à 12%.

La crainte redoutée d’une contamination élevée des blés en mycotoxines ne s’est pas confirmée. Seuls quelques lots par centre collecteur présentent une contamination faible à modérée en mycotoxines. Il s’agit généralement de blés semés après maïs avec un travail du sol sans labour. Des résultats issus du monitoring mycotoxines de swiss granum permettront d’apporter de plus amples informations à ce sujet d’ici fin septembre.

Blé fourrager
La production totale de blé fourrager (y compris les déclassements) est estimée à environ 98’000 tonnes. Elle serait ainsi en recul par rapport à l’année précédente (- 12%). Des adaptations de la Politique agricole 2014-2017 sont nécessaires pour accroître la compétitivité de la culture de céréales fourragères en Suisse. Sinon, les importations de matières premières destinées à la fabrication d’aliments fourragers continueront d’augmenter.

Orge
Par rapport au dernier recensement de récolte de swiss granum (16 juillet), la production indigène totale d’orge d’automne avoisinerait nouvellement 185’000 tonnes, soit un niveau similaire à l’année dernière.

Colza
La production totale de colza est actuellement estimée à environ 64’000 tonnes (y compris MPR), soit un recul d’environ 12% par rapport à 2011. Cette baisse s’explique par les faibles rendements obtenus dans de nombreuses régions, principalement dus aux dégâts du gel de cet hiver. En moyenne, les rendements se situent entre 20 et 30 dt/ha en mode Extenso et entre 30 et 40 dt/ha en mode PER. Les teneurs en humidité sont comprises entre 8 et 11% dans la majorité des cas.

Conclusions
La récolte 2012 se caractérise par des résultats très hétérogènes entre les régions. Les rendements sont cette année nettement inférieurs à ceux de l’année dernière (env. -15%) qui, rappelons-le, reste une année exceptionnelle pour toutes cultures confondues, tant en mode Extenso qu’en mode PER. Les températures précaires du mois de février, les nombreuses précipitations de ce printemps et la forte pression des maladies sont autant de facteurs qui ont influencé négativement les rendements de blé, d’orge et de colza.

Téléchargement
Le document est disponible sous forme électronique sur www.swissgranum.ch.

Renseignements :
Thomas Weisflog, Directeur suppléant
Téléphone 031 385 72 77
Courriel weisflog@swissgranum.ch

www.swissgranum.ch