Association agro-image ou quand l’agriculture fait école…

Les activités ont le vent en poupe en Suisse romande

14.08.2012
AGIR

© AGIR

L’an dernier, les jeunes paysans prestataires de l’Association agro-image ont à nouveau été nombreux à se rendre dans les classes du second cycle et de la formation professionnelle. Objectif, sensibiliser les élèves aux enjeux actuels de l’agriculture suisse. Avec presque un doublement des classes visitées, la Suisse romande tire bien son épingle du jeu.

Les intervenants d’agro-image dans les classes du second cycle et de la formation professionnelle sont de jeunes agriculteurs ayant à cœur d’évoquer avec chaleur et compétence leur pratique quotidienne, lançant ainsi un pont bienvenu entre producteurs et consommateurs de demain. Les visites des prestataires sont très attendues et figurent régulièrement au programme annuel de nombre d’établissements.

Qualité de l’enseignement évaluée
S’efforçant d’améliorer sans cesse la qualité de l’enseignement dispensé en classe, agro-image a mis en place un système d’évaluation destiné aux élèves. Ainsi ceux-ci peuvent noter les agriculteurs sur leur préparation, l’adaptation des cours au niveau des élèves, leurs compétences et la documentation utilisée.

Gestion et soutiens
Stéphanie Bergmann a passé le flambeau du secrétariat d’agro-image à Manon Egger et les activités de l’association concernent toutes les régions de notre pays, chacune étant placée sous la responsabilité d’un délégué cantonal. Plus de la moitié du budget, soit environ 30’000 francs, est destinée aux dédommagements des jeunes agriculteurs pour leur prestations en classe. Le reste étant alloué aux tâches administratives et à la promotion de l’association.
Partenaire de la campagne d’image « Proches de vous. Les paysans suisses. » gérée par l’Union suisse des paysans, agro-image bénéficie également de l’appui de plusieurs organisations ou sponsors.

253 classes visitées
Selon le rapport annuel 2011, les prestataires sont intervenus au total dans 253 classes l’an dernier. Si moins de visites ont eu lieu en Suisse centrale et en Argovie de même qu’à Zurich et en Suisse orientale, la région Berne-Soleure a, quant à elle, connu un bel essor.
Avec 53 classes visitées (contre 32 en 2010 et 27 en 2009), la Suisse romande a enregistré un résultat réjouissant l’année dernière. La région est représentée au comité par Valentin Dougoud d’Ecublens/FR et Daniel Bovet d’Autigny y a récemment été nommé.

SC/AGIR

 www.agro-image.ch