PA 14 – 17 : la CER-N fait fi des besoins des paysans

Communiqué de presse de Prométerre

17.08.2012

Tel qu’amendé cette semaine par la Commission de l’économie et des redevances du Conseil national (CER-N), le  projet de Politique agricole 2014 – 2017 ne prend pas suffisamment en compte les besoins des exploitants.  Prométerre attend des Conseillers nationaux qui en débattront lors de la prochaine session qu’ils soutiennent plus  courageusement les modifications réclamées par l’agriculture.

Aucune des demandes d’amélioration du système des paiements directs permettant de renforcer une agriculture de  production et d’améliorer les conditions d’existence des familles paysannes n’a été acceptée par les parlementaires. Si l’enveloppe budgétaire globale de 13,6 milliards de francs sur quatre ans a fort heureusement passé la rampe, tel n’a malheureusement pas été le cas de la proposition de compromis de l’Union Suisse des Paysans (USP) entre le système actuel de contributions par unité de gros bétail (UGB) et celui proposé par le Conseil fédéral. A l’heure où le secteur laitier traverse une crise profonde, ce rejet ne peut qu’aggraver la situation des producteurs de lait et précipiter de nouvelles disparitions d’exploitations.

Il est par ailleurs regrettable que la Commission ait maintenu comme mesure distincte une contribution à la qualité du paysage, peu compatible avec le principe de la souveraineté alimentaire, pourtant accepté par la Commission.

Au chapitre des mesures d’entraide, Prométerre ne comprend pas que la Commission ait rejeté l’amendement visant à permettre aux organisations de producteurs une gestion efficace de l’offre, par un usage plus large de la force obligatoire. Elle salue en revanche le maintien des paiements directs pour les terrains cultivés en zone à bâtir, le prolongement du moratoire sur les OGM et l’introduction de contrats standards dans la loi sur l’agriculture.

Prométerre déplore que le projet de Politique agricole 2014 – 2017 revienne de la CER-N dans une forme aussi peu satisfaisante. L’association faîtière vaudoise de l’agriculture compte sur les débats qui auront lieu au Conseil national pour obtenir des résultats plus probants.

Renseignements :
M. Yves Pellaux, président – 079/212 46 52 – y.pellaux@bluewin.ch
M. Luc Thomas, directeur – 079/779 30 83 – l.thomas@prometerre.ch

Pièces jointes:

  1. 17082012_Prometerre_PA 2014-2017 (160.1 KiB)